Boulevard Mobutu Sese Seko (+228) 22 27 01 56 / 93 08 80 80 direction@isdblome.com

CANAL+ et ISDB, le duo 2021

CANAL+ et ISDB, le duo 2021

Canal+ Togo en partenariat avec l’Institut Supérieur Don Bosco, a initié le projet « Ecriture, Production et Réalisation d’un court métrage »
Déroulé dans les locaux de l’Institut Supérieur Don Bosco, l’atelier de formation a été animé par Jean Roke Patoudem, réalisateur et producteur. Durant dix jours, du 26 avril au 08 mai 2021 trente étudiants de l’ISDB y ont participé afin de perfectionner leurs compétences.Pendant deux semaines, les étudiants ont passé un véritable moment d’apprentissage autour de leur formateur qui leur a servi toutes les astuces et clés du court métrage.
C’est un projet qui vient à point nommé pour permettre à ces étudiants d’approfondir leurs connaissances en réalisation audiovisuelle.
« Par le biais de ce programme, Canal+ dote les étudiants de compétences nécessaires pour la réalisation de film de qualité », a indiqué Ismael Ouedraogo, responsable communication du département Togo CANAL+.
De l’écriture d’un scénario à la réalisation, tout en précisant la production, les etudiants ont réalisé deux courts métrages : 2 pour le prix d’1 et Conditionnel amour.
Queen Qatari, SENZAA, Carole SIM, David MAWUTO, Dodzi AZIMAGLI et Aimé SOHLO sont des cinéastes togolais qui se sont joints également à leurs jeunes frères pour apporter leur pierre à la construction de l’édifice.

Une réalisation des étudiants de l’ISDB

Une réalisation des étudiants de l’ISDB

Au-delà des compétences acquises, des valeurs ont été cultivés telles que : le vivre-ensemble, la paix, la cohésion sociale et l’esprit d’équipe.
Au terme de cet atelier de formation riche en couleurs, les trente étudiants ont été récompensés par des attestations et trois bourses d’études destinées à l’Institut Supérieur Don Bosco. L’avenir est prometteur pour ces jeunes pétris de talents et passionnés de l’audiovisuel et du cinéma.
Une initiative qui vient en appui à la jeunesse en lui apportant de la formation et du savoir- faire pour que demain les productions soient de meilleure qualité et pour qu’elles puissent se vendre ; contribuant ainsi au développement des métiers de l’audiovisuel et du cinéma en Afrique.