Boulevard Mobutu Sese Seko (+228) 22 27 01 56 / 98 87 97 27 direction@isdblome.com

  • Mention : Philosophie
    Chef de parcours : M. Bantchin NAPAKOU (Maître Assistant)

    Conditions d’admission et aptitudes requises

    L’inscription est ouverte à tout titulaire d’un baccalauréat ou tout autre diplôme strictement équivalent.

    Compétences visées

    La Licence en Philosophie donne à l’étudiant une formation de base en philosophie qui le rend capable d’analyser et d’apprécier de façon critique les problèmes de l’être, du monde et de la société. Au terme de la formation, le titulaire de la licence en philosophie sera capable de :

    Rendre compte de la nature de la philosophie ;

    • Présenter et faire usage de la méthode philosophique ;
    • Développer l’esprit critique ;
    • Faire preuve de la culture philosophique et humaniste ;
    • Faire un usage correct des notions philosophiques liées aux problèmes de l’être, de l’homme et de la société ;
    • Rédiger un texte cohérent ;
    • Tenir un discours cohérent ;
    • Analyser et apprécier de façon critique les problèmes de l’homme et de la société dans l’histoire ;
    • Faire, en prenant appui sur les notions fondamentales, l’analyse du développement et des problèmes socio-culturels, économiques et politiques.

    Débouchés

    Les diplômés pourront :

    • S’inscrire dans un master de recherche ou professionnel en philosophie et dans un master des autres sciences humaines ;
    • Se spécialiser dans les domaines suivants : environnement, communication, développement, culture et patrimoine, enseignement, sciences de la santé, administration générale.

     

    Mention : Sciences de l’Education

    Chef de parcours : M. Bahama BAOUTOU (Maître de Conférences)

    Conditions d’admission et aptitudes requises

    L’inscription est ouverte à tout titulaire d’un baccalauréat ou tout autre diplôme strictement équivalent.

    Compétences visées

    La Licence en Sciences de l’Education propose une approche pluridisciplinaire des faits éducatifs. Elle a pour objectifs de :

    • Doter les étudiants des outils théoriques pour une approche scientifique des questions et des faits éducatifs et formatifs ;
    • Former à une réflexion critique pour s’adapter à la complexité du domaine de l’éducation et de la formation ;
    • Initier à la méthodologie de la recherche en éducation et former aux différentes techniques d’observation et d’analyse des pratiques et dispositifs d’éducation et formation ;
    • Doter les étudiants d’une culture générale commune en Sciences de l’Education.

    Débouchés

    Sur le plan académique, le titulaire de la Licence en Sciences de l’Education pourra :

    • S’inscrire en Master Sciences de l’Education (fondamental ou professionnel)
    • S’inscrire dans toute autre formation des champs spécifiques des métiers de l’éducation et de la formation ;
    • Travailler dans l’administration de l’éducation en tant que secrétaire, administrateur adjoint…
    • Être assistant (analyste, évaluateur, élaborateur de curricula)
    • Être conseiller en éducation et formation ;
    • Être assistant de recherche en éducation ;
    • Être formateur ;
    • Travailler dans les ONG sur les projets éducatifs.

    Domaine : Sciences de l’homme et de la société

    Mention :   Sciences et Techniques de la Communication

    Spécialité : Production et Réalisation Multimédia

    Profil d’entrée : Être titulaire d’un baccalauréat toutes séries.

    Etude de dossier, suivie de test au besoin.

    Objectif Général : Former des diplômés capables de création et de production dans les domaines audios et visuels pour des supports multimédias.

    Objectifs Spécifiques :

    A la fin de la formation, l’étudiant sera capable de :

    • Analyser des œuvres multimédias
    • Évaluer le coût d’une production
    • Produire des œuvres audios et visuelles
    • Utiliser et manipuler les outils multimédias

    Profils de sortie (métiers visés) :

    Le diplômé en Licence professionnelle en Sciences et Techniques de la Communication (spécialité : création et production multimédia) a les compétences pour les métiers de :

    • Chef projets multimédias
    • Producteur on-line
    • Producteur et réalisateur de film d’entreprise et institutionnel
    • Producteur et réalisateur d’émissions / documentaires
    • Vidéo journaliste
    • Infographiste
    • Conseiller en stratégies de communication

    Domaine : Sciences de l’homme et de la société

    Mention : Sciences et Techniques de la Communication

    Spécialité : Communication et relations publiques

    Chef de parcours : Dr Afiwa Pépé KPAKPO

    Profil d’entrée : Être titulaire d’un baccalauréat toutes séries.

    Etude de dossier, suivie de test au besoin.

    Objectif Général : Former des diplômés capables d’analyser, de fournir les meilleures solutions aux problèmes de communication et de relations publiques des entreprises et des institutions.

    Objectifs Spécifiques :

    A la fin de la formation, l’étudiant sera capable de :

    • Mettre en œuvre la politique d’image d’une organisation
    • Développer les relations avec la clientèle et les partenaires d’une organisation
    • Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de communication.
    • Produire et diffuser l’information selon les supports
    • Créer des messages publicitaires selon le support de diffusion
    • Utiliser les nouveaux médias
    • Maîtriser les différents systèmes de communication

    Profils de sortie (métiers visés) :

    Le diplômé en licence professionnelle en Sciences et Techniques de la Communication (spécialité : communication et relation publique) a les compétences pour les métiers de :

    • Chargé de relations publiques,
    • Chargé de marketing
    • Attaché de presse / journaliste d’entreprise
    • Chargé de communications (interne et externe)
    • Chargé d’événementiels
    • Conseiller en stratégies de communication
    • Concepteur / réalisateur audiovisuel
    • Médiateur interne (animateur de réseau)


  • Domaine : Sciences de l’homme et de la société

    Mention : Philosophie

    Spécialité : Philosophie contemporaine

    Chef du parcours : Pr Bilina Iba BALLONG

     

    1. Objectifs
    • Objectif général

    Donner aux apprenants une formation de philosophe, capable d’aborder les questions et les thématiques transversales qu’on trouve dans les divers champs disciplinaires de la philosophie contemporaine.

    • Objectifs spécifiques

    Au terme de la formation, l’étudiant doit être capable de :

    • Exposer les thématiques, les théories et controverses majeures en philosophie contemporaine
    • Identifier les problèmes et enjeux contemporains en philosophie
    • Analyser et interpréter ces problèmes et leurs enjeux
    • Enseigner la philosophie
    • Produire un mémoire de recherche en philosophie sur les thèmes et enjeux contemporains

    Conditions d’admission

    • Sont sélectionnés sur dossier les candidats titulaires d’une Licence SHS, mention Philosophie ou d’un titre équivalent
    • L’admission définitive est prononcée à l’issue d’un entretien oral avec le

    Profil terminal

    • La soutenance d’un projet de recherche à la fin du
    • Assistant de recherche en philosophie
    • Enseignant de philosophie dans les établissements secondaires et supérieur
    • Conseiller technique dans les services publics et privés
    • Consultant dans les institutions publiques et privées de développement.
    • Institution de recherche en philosophie
    • Etablissement d’enseignement secondaire et du supérieur
    • Organismes nationaux et internationaux de recherche et de développement
    • Organisations non-gouvernementales
    • Débouchés professionnel le titulaire du Master Recherche SHS en philosophie contemporaine est apte à faire des études doctorales dans les spécialités ci-après :

     

    Domaine Mention Spécialité
    SHS Philosophie Philosophie contemporaine
    SHS Philosophie Epistémologie
    SHS Philosophie Ethique appliquée
    SHS Philosophie Philosophie politique

     

    Secteurs professionnels visés :

    Métiers visés :

    Évaluation

    L’évaluation se fait à chaque semestre et se présente sous forme de : contrôle continu, examen de fin de semestre, soutenance de projet de recherche et de mémoire.

    Contrôle continu

    Le contrôle continu est organisé sous forme de travaux de recherche personnelle ou collective, de présentation orale de résultat de recherche, devoir sur table. Aux semestres 1, 2, 3, le contrôle continu compte pour 50 pour cent dans l’évaluation semestrielle d’un apprenant dans chaque UE.

    Examen final

    Il est organisé, à la fin de chaque enseignement, un examen final qui se présente sous des formes variées (dissertation classique, dissertation dirigée, explication dirigée de texte, commentaire classique de texte, présentation de doctrine et approche…). Aux semestres 1, 2, 3, l’examen final compte pour 50% dans l’évaluation semestrielle d’un apprenant dans chaque UE.

    Soutenance

    Elle prend deux formes : Semestre 2,

    La soutenance d’un mémoire de master à la fin du semestre 4, après que l’apprenant ait validé l’ensemble des crédits affectés aux unités d’enseignement.

     

    Domaine : Sciences de l’Education et de la Formation

    Mention :  Sciences de l’Education

    Spécialité : Conception, management et évaluation des projets et politiques en éducation

    Option 1 : Conception et management des projets éducatifs

    Option 2 : Développement et évaluation du curriculum

    Option 3 : Analyse et gestion de systèmes éducatifs

    Chef parcours :  Pr Cyriaque Sèna AKAKPO-NUMADO

     

    Objectifs

    1-Objectif général

    Le Master professionnel en Sciences de l’Education est une formation universitaire professionnalisante qui prépare aux différents métiers relevant du domaine de l’éducation et de la formation. Il vise la formation de praticiens capables de recherche-action.

    2-Objectifs spécifiques

    Au terme de la formation, l’étudiant sera capable de :

    • Élaborer, mettre en œuvre et évaluer les projets éducatifs ;
    • Développer, implanter et évaluer les curricula ;
    • Participer à l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques éducatives.
    • Faire des études diagnostiques en éducation et proposer des solutions aux problèmes identifiés.

    Conditions d’admission

    Est admis en master professionnel en sciences de l’éducation, tout candidat titulaire d’une licence dans le domaine des sciences de l’éducation et de la formation ou tout autre diplôme équivalent. L’admission est prononcée suite à une étude de dossiers.

    Profil de sortie

    Débouchés professionnels

    Le Master professionnel en sciences de l’éducation prépare aux principaux postes de travail suivants :

    • Cadre dans les services techniques des administrations en charge de l’éducation (ministères, directions techniques, directions régionales, etc.)
    • Responsable de programmes de formation ou de projets dans les administrations publiques, les entreprises ou les ONG intervenant dans le domaine éducatif ou ayant des volets portant sur l’éducation
    • Chargé d’études dans :
    • Les administrations publiques et privées de l’éducation ;
    • Les centres de formation professionnelle ;
    • Les bureaux d’études et de consultation en éducation ;
    • Les ONG intervenant dans le domaine éducatif ;
    • Les organismes internationaux œuvrant pour le développement de l’éducation.
    • Consultant individuel en éducation et formation.

     Poursuite des études

    Le titulaire du Master professionnel en sciences de l’éducation peut postuler à des études doctorales dans le domaine des Sciences de l’éducation et de la formation.

    Evaluation

    L’évaluation se fait chaque semestre et se présente sous forme de : contrôles continus, examens de fin de semestre, soutenances de rapports de stage et de mémoire.

    Contrôles continus

    Ils sont organisés par Unités d’enseignement sous forme de travaux de recherche individuels ou collectifs, de présentation orale de résultats de recherche, de devoirs sur table. La note du contrôle continu compte pour 50% dans la validation de l’Unité d’enseignement.

     Examen final

    A la fin de chaque semestre, il est organisé un examen final qui peut se présenter sous des formes variées à déterminer par le chargé de l’Unité d’enseignement. La note de l’examen final compte pour 50% dans la validation de l’Unité d’enseignement.

     Soutenance

    Elle a eu lieu à la fin du quatrième semestre après que l’étudiant ait validé toutes les unités d’enseignement offertes aux semestres 1, 2 et 3 d’une part, et effectué un stage académique de trois mois au sein d’une structure relevant du domaine des sciences de l’éducation et de la formation d’autre part. Le thème et le lieu du stage précisent l’option choisie par l’étudiant. Les trois options (Conception et management des projets éducatifs ; Développement et évaluation du curriculum ; Analyse et gestion de systèmes éducatifs) sont complémentaires et permettent d’outiller les étudiants pour une mobilité professionnelle plus accrue dans le secteur éducatif.

    La soutenance comprend :

    • La présentation du rapport de stage
    • La présentation et la défense du mémoire de Master professionnel.